Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Sclérose en plaques : un nouveau médicament potentiel basé sur un anticorps (source PSYCHOMEDIA)

Publié par The Algerian Speaker sur 21 Juillet 2016, 13:51pm

Catégories : #Sclerose En Plaques (sep pour les intimes)

Sclérose en plaques : un nouveau médicament potentiel basé sur un anticorps (source PSYCHOMEDIA)

Des chercheurs de l’Institut national français de la santé et de la recherche médicale (Inserm), dont les travaux sont publiés dans la revue Brain, ont développé un anticorps représentant un traitement potentiel contre la sclérose en plaques (SEP).

La sclérose en plaques est une maladie auto-immune, explique le communiqué de l'Inserm. « Les cellules immunitaires, en particulier les lymphocytes, entraînent la destruction de la gaine de myéline qui entoure et protège les prolongements (axones) des neurones. »

sclérose en plaques (SEP).

La sclérose en plaques est une maladie auto-immune, explique le communiqué de l'Inserm. « Les cellules immunitaires, en particulier les lymphocytes, entraînent la destruction de la gaine de myéline qui entoure et protège les prolongements (axones) des neurones. »

« Cette démyélinisation, qui marque le début d’une dégénérescence de l’axone, perturbe alors la transmission de l’influx nerveux. »

« Le plus souvent, la maladie se manifeste par poussées, avec l’apparition de troubles moteurs, sensitifs et cognitifs, qui régressent en quelques semaines. Mais au fil des années, ces symptômes peuvent évoluer vers un handicap irréversible. Les traitements actuels réduisent les poussées et améliorent la qualité de vie des patients, mais ne luttent pas contre la progression de la maladie. »

« Pour que les cellules du système immunitaire circulant dans le sang atteignent le système nerveux central, elles doivent franchir la barrière sang-cerveau (barrière hémato-encéphalique) et la barrière sang-moelle osseuse (hémato-médullaire). »

Lors de travaux antérieurs, l’équipe de l’Inserm a étudié un acteur participant à l’ouverture de la barrière hémato-encéphalique : le récepteur NMDA. Ils ont observé que le blocage de l’interaction de ce récepteur avec le tPA (une protéine) « a des effets bénéfiques liés au maintien de l’intégrité de la barrière ».

Dans la présente étude, Fabian Docagne et ses collègues ont élaboré une stratégie pour bloquer l’interaction du tPA avec le récepteur, dans le cas de la sclérose en plaques. Ils ont développé en laboratoire un anticorps monoclonal (Glunomab) dirigé contre le site spécifique du récepteur NMDA sur lequel se lie le tPA.

Dans des modèles cellulaires, « l’anticorps empêche l’ouverture de la barrière en conditions inflammatoires, limitant le passage des lymphocytes. L’équipe a alors testé les effets thérapeutiques de l’anticorps dans un modèle expérimental de sclérose en plaques chez la souris ».

Après une injection intraveineuse du Glunomab, la progression des troubles moteurs (paralysie partielle ou totale des membres) est bloquée. Chez ces souris, cet effet est associé à une diminution de l’infiltration des lymphocytes dans le tissu nerveux, et à une démyélinisation réduite.

Une demande de brevet a été déposée par Inserm Transfert « dans le cadre d’une collaboration avec un industriel de santé », lequel n'est pas précisé.

//

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents